19060E52-5E89-4EDD-9324-B59C02835F34Groupico-homeico-menu

Les Éditions de l’Homme

En avril 1958, Jacques Hébert publie un livre-choc intitulé Coffin était innocent. Quelques mois après la sortie de ce premier ouvrage, Edgar Lespérance, qui était alors imprimeur, devient propriétaire de la maison d’édition, et Jacques Hébert, l’éditeur. On se souviendra, entre autres publications, du pamphlet de Jean-Paul Desbiens, Les Insolences du frère Untel, premier grand succès de l’édition québécoise, avec 130 000 exemplaires vendus.

Reprise en 1964 par Pierre Lespérance, fils d’Edgar, la maison parvient à se tailler une place de choix dans le monde de l’édition au Québec en publiant des ouvrages de vulgarisation sur les tendances sociales et la psychologie, des biographies, des guides pratiques et des beaux livres. Après s’être solidement implantée sur ce territoire, la maison d’édition entame sa première véritable incursion en Europe. En 1979, les Éditions de l’Homme ouvrent un bureau à Paris et rayonnent dans la francophonie européenne grâce au réseau de distribution Interforum.

De nos jours, l’éditeur québécois réalise 20 % de son chiffre d’affaires en France. En plus d’exporter de beaux livres sur les attraits touristiques du Québec depuis les années 2000, les Éditions de l’Homme sont un acteur majeur sur le marché européen, notamment pour les ouvrages de développement personnel. Elles dominent le marché francophone de l’Amérique du Nord et constituent aujourd’hui la plus grande maison d’édition au Québec.


Adresse postale
4545, rue Frontenac, 3e étage, Montréal, Québec H2H 2R7
Téléphone
514 523-7993
Année de fondation
1958
Diffusion et distribution nationale
Messageries ADP
Diffusion et distribution à l'étranger
Interforum