Aide aux individus

L’Aparté – Ressources contre le harcèlement et les violences en milieu culturel

L’Aparté a pour mission est d’offrir une première assistance à toutes les personnes du milieu culturel qui font l’objet ou ont été témoins de harcèlement (psychologique ou sexuel) ou des violences au travail (agression sexuelle). Les services sont gratuits et confidentiels. L’Aparté peut également faire de l’accompagnement en médiation.

« Nous sommes en mesure d’accueillir, de soutenir, de diriger et d’accompagner notre clientèle à travers les différentes étapes et recours à entreprendre. Notre objectif consiste avant tout à bien comprendre vos besoins et à simplifier le processus juridique, médical, ou psychologique qui répondra le mieux à votre situation. »

Les services sont gratuits et confidentiels.

Téléphone : 450 396-9449 ou 1 833 LAPARTE.

Courriel : aparte@juripop.org

www.aparte.ca

Centre d’aide aux victimes d’actes criminels (CAVAC)

Les CAVAC dispensent des services de première ligne à toute personne victime d’un acte criminel et à ses proches, ainsi qu’aux témoins d’un acte criminel. L’aide des CAVAC est disponible que l’auteur du crime soit ou non identifié, arrêté, poursuivi ou reconnu coupable.

www.cavac.qc.ca

La ligne ressource sans frais provinciale 24-7

Cette ligne sans frais et confidentielle couvre toutes les régions du Québec et s’adresse aux victimes d’agression sexuelle et de leur entourage. Bien que chaque appel soit sans suivi, une personne peut bénéficier d’une écoute active professionnelle, thérapeutique et spécialisée, et ce, à toute heure du jour ou de la nuit et autant de fois qu’elle en a besoin.

www.cvasm.org/fr/services-ligne-telephonique

Le Regroupement québécois des centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (RQCALACS)

Les Centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (CALACS) sont des centres communautaires répartis partout au Québec et viennent en aide aux victimes d’agressions à caractère sexuel et à leur entourage. Les intervenantes offrent un support spécialisé gratuit, de l’écoute active, un suivi psychosocial individuel et/ou de groupe selon les besoins de la femme. Notamment, on peut obtenir de l’aide pour cheminer dans un processus personnel à savoir si on veut dénoncer ou non, apprendre à vivre avec une personne ayant des comportements toxiques dans son entourage sans nécessairement vouloir la dénoncer, se libérer d’un trauma ou d’apprendre à mettre ses propres limites dans une relation ou au sein d’un milieu.

www.rqcalacs.qc.ca/