Être éditeur·trice

Être éditeur·trice·s

Des éditeur·trice·s partagent leur passion et expliquent les différents rôles d’une maison d’édition!

L’éditeur·trice, un·e véritable ambassadeur·rice de ses publications!

Qu’est-ce qu’un·e éditeur·trice?

L’éditeur·trice permet la rencontre entre les créateur·trice·s et les lecteur·trice·s. En plus de maîtriser toutes les connaissances et compétences nécessaires à l’accompagnement des créateur·trice·s des œuvres – un aspect souvent plus connu du grand public –  il·elle joue un rôle primordial dans la mise en contacts des lecteur·trice·s grâce à ses connaissances pointues du marché, des meilleures pratiques et des stratégies en matière de commercialisation et de communication. Ces compétences font de lui·elle un·e véritable ambassadeur·rice de ses publications, ici comme à l’étranger!

Reconnaissant que le livre n’est pas qu’un simple produit marchand – et qu’il est avant tout l’expression de notre culture, de notre histoire et de notre avenir –, les maisons d’édition ont la responsabilité de faire des choix éditoriaux qui contribuent à la création d’une bibliodiversité québécoise et mondiale, tant sur le plan du contenu que des formats. De par ses choix, chaque éditeur·trice participe à l’enrichissement de la culture d’ici. 

Concrètement, l’éditeur·trice, dans son rôle d’accompagnant·e auprès des créateur·trice·s, propose des améliorations à apporter à l’œuvre et veille à la réalisation des processus éditoriaux, de production et de fabrication, en étroite collaboration avec les créateur·trice·s et dans le respect de l’œuvre qui lui a été soumise. De plus, l’éditeur·trice développe et met en application, pour chaque œuvre publiée, une stratégie commerciale personnalisée dans l’objectif de mettre l’œuvre dans les mains d’un maximum de lecteur·trice·s. Soulignons aussi que l’édition d’un livre exige des étapes particulières, variant grandement selon le genre publié. La publication d’un documentaire, par exemple, demande l’apport de spécialistes ou de scientifiques qui doivent valider la justesse de l’information de même que les nombreuses données, tandis que, pour un livre culinaire, chaque recette sera réalisée plusieurs fois afin d’en valider les paramètres et pour, éventuellement, prendre les photographies devant figurer dans le livre.

Le travail de l’éditeur·trice est réalisé en collaboration avec les autres acteurs de la chaîne du livre que ce soient les distributeurs, les diffuseurs, les libraires ou les bibliothécaires.

Les éditeur·trice·s membres de l’ANEL adhèrent à un code d’éthique qui exprime les valeurs de l’Association, une vision de la profession et de ses responsabilités.

En savoir plus sur l’écosystème du livre

L’Association des distributeurs exclusifs de langue française (ADELF) propose du son site web des schémas et du contenu vidéo pour mieux comprendre l’écosystème du livre.