Aperçu du marché du livre au Québec

Chaque année, les éditeur·trice·s d’ici proposent aux lecteur·trice·s une grande diversité de titres. L’édition québécoise est d’une immense vitalité, contemporaine, universelle et variée! Quelque 6500 livres sont publiés annuellement, que ce soient des livres pratique, des essais, des romans, de la poésie, du théâtre, des manuels scolaires, de la bande dessinée, des livres jeunesse, etc. Au prorata de la population, le volume d’édition est comparable à celui de la France, de l’Italie et de l’Allemagne. Soulignons aussi qu’au Québec, les ventes de livres sont plus de cinq fois supérieures aux ventes de billets de cinéma et quatre fois supérieures aux billets de spectacle; elles représentent un marché de 600 millions de dollars. Selon les plus récentes données de la Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ), les domaines éditoriaux les plus importants sont : langue et littérature (45 %), sciences sociales (10 %), philosophie, psychologie et religion (9 %), histoire (7 %) et technologie (7 %). Cette section propose un survol rapide des différents secteurs.

Selon le « Bilan du marché du livre au Québec 2021 » de Gaspard, le marché du livre au Québec se porte bien et a terminé l’année avec une hausse de ses ventes en librairie sans précédent (+16,3%). Les catégories qui suscitent le plus d’intérêt – accaparant 53 % du marché – sont le livre jeunesse (+13,4%) et la littérature pour adulte (13,3 %). Notons toutefois une tendance à la hausse marquée pour les essais (+90,1%) et la poésie (+43,2%). L’engouement des lecteur·trice·s pour l’édition québécoise est indéniable. Soulignons aussi que le « Top 100 » est largement dominé par la littérature et que sur les 39 titres de cette catégorie s’étant hissés dans ce palmarès, 28 titres sont québécois.