Impression à la demande

Programme de subvention : L’impression à la demande, une stratégie commerciale innovante pour l’exportation des livres québécois et franco-canadiens

L’Association nationale des éditeurs de livre (ANEL) invite les éditeurs québécois et franco-canadiens à soumettre une sélection de titres qu’ils souhaitent offrir sur les marchés extérieurs par l’impression à la demande (IAD). Le projet est rendu possible en partie grâce au soutien du gouvernement du Canada.

En participant à ce projet, les éditeurs pourront bénéficier d’un remboursement de 50 % pour les membres de l’ANEL et 25 % pour les non-membres pour l’adaptation des fichiers. En plus d’un soutien financier, les éditeurs pourront bénéficier des efforts de l’ANEL pour faire connaître, lors d’opérations spéciales, les titres qui seront offerts en impression à la demande à l’étranger. Le projet se termine le 31 mars 2019.

Télécharger le Guide de référence pour en savoir plus sur les modalités de remboursement et les différentes solutions d’impression à la demande répertoriées.

Pour plus de renseignements, communiquez avec Éveline Favretti, chargée de projet à l’ANEL — Tél : 514-273-8130, poste 234

Pourquoi offrir ses livres à l’impression à la demande? 

Repenser les stratégies éditoriales et, surtout, commerciales, réduire le stockage et les coûteux investissements dans des tirages incertains, servir plus rapidement le lecteur, voilà quelques défis que l’IAD permet de relever.

À l’aide de l’impression à la demande, les éditeurs pourront :

  • Accroître leurs exportations et explorer de nouveaux marchés.
  • Répondre plus rapidement aux demandes des lecteurs.
  • Gérer leurs stocks en choisissant d’imprimer de plus petites quantités de livres, suivant les besoins, ou un seul exemplaire à la suite d’une demande d’un lecteur ou d’un libraire.
  • Redonner vie à des livres épuisés.

L’IAD permet aujourd’hui l’impression de livres de qualité comparable à l’impression traditionnelle, en noir et blanc ou en couleur, relié sous couverture souple ou rigide. La différence réside dans le coût associé à l’impression et au type de livre. Aujourd’hui, l’IAD peut être une réelle solution pour le roman, l’essai et les ouvrages de sciences humaines, par exemple.

Deux modes de commande existent :

  • La commande provient d’un client (libraire ou bibliothécaire) ou directement d’un lecteur.
  • La commande provient de l’éditeur pour répondre à une demande précise (impression d’un exemplaire ou d’un court tirage).

 

L’ANEL présente son projet d’impression à la demande aux Assises de l’édition francophone au Salon du livre et de la presse de Genève

Gilles Herman (Éditions du Septentrion) a présenté le projet d’impression à la demande de l’ANEL aux Assises de l’édition du Salon du livre et de la presse de Genève le 25 avril 2018. Cette présence aux Assises a été l’occasion de faire connaître le projet comme solution innovante pour l’exportation des livres canadiens de langue française sur les marchés francophones.

Pour en connaître plus sur ce projet et la présence de l’ANEL aux Assises de l’édition, vous pouvez lire cet article publié dans ActuaLitté le 31 mai 2018.