19060E52-5E89-4EDD-9324-B59C02835F34Groupico-homeico-menu

L’ANEL devient signataire de la Déclaration pour un environnement de travail exempt de harcèlement

  • ANEL
  • Nouvelles
18 décembre 2018

L’ANEL est, depuis le 14 décembre, officiellement signataire de la Déclaration pour un environnement de travail exempt de harcèlement, initiative du milieu culturel québécois.

Pour l’historique :

  • La Déclaration a été rendue publique, par l’Union des artistes (UDA) il y a un an lors du Forum sur les agressions et le harcèlement sexuel organisé par le gouvernement de l’époque. Elle est le fruit d’un travail de consultation et concertation de plusieurs associations, syndicats, organismes ou regroupements œuvrant dans le milieu culturel québécois.
  • En septembre dernier, les membres de l’ANEL ont choisi d’entériner la Déclaration lors de leur assemblée générale annuelle.
  • Le 14 décembre dernier, l’UDA diffusait une liste des signataires mise à jour. On y trouve, du milieu du livre, la BTLF, Copibec, l’Association des distributeurs exclusifs de livres en langue française (ADELF), l’Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ), l’ASTED, etc.

L’UDA a aussi réalisé, en collaboration avec 43 signataires de la Déclaration, un Code de conduite que les associations, syndicats, organismes culturels et regroupements ont été encouragés à afficher dans leur milieu de travail respectif. En janvier 2019, l’ANEL fera parvenir à ses membres une affiche présentant ce code de conduite, afin que les maisons d’édition d’ici participent à la sensibilisation face au harcèlement et fournissent des outils à ceux ou celles qui en sont victimes.

L’ANEL poursuivra, au cours de l’année 2019, ses réflexions et des actions sur la question du harcèlement.