19060E52-5E89-4EDD-9324-B59C02835F34Groupico-homeico-menu

Formulaire d’inscription pour les éditeurs espagnols de littérature jeunesse

 

Québec Édition, en collaboration avec le Bureau du Québec à Barcelone, avait planifié une mission en Espagne avec des éditeurs jeunesse en juin 2020. Malheureusement, cette mission a dû être reportée en raison de la pandémie.

En attendant de pouvoir proposer de nouvelles dates, Québec Édition, en collaboration avec le Bureau du Québec à Barcelone, organise le 11 novembre 2020 une première alternative, sous la forme d’une rencontre virtuelle avec des éditeurs jeunesse espagnols, afin de permettre aux participants de présenter leur maison d’édition et une sélection de titres. Les éditeurs présents à cette rencontre seront ceux qui avaient déjà été sélectionnés dans le cadre de la première mission. C’est Luisa Lucuix qui coordonnera l’activité.

Voici les maisons d’édition qui participeront :

  • Éditions de l’Isatis
  • Dominique et compagnie / Héritage
  • la courte échelle
  • Éditions Michel Quintin
  • Chouette / Crackbook
  • Les Malins
  • Les 400 coups
  • Fonfon

 

Pour en savoir davantage sur Luisa Lucuix

Titulaire d’une maîtrise en communication, ainsi que d’un master en métiers du livre, Luisa Lucuix a commencé sa carrière en 2003 à la maison d’édition littéraire Alianza Editorial (Hachette Espagne). Elle est entrepreneure depuis dix ans et travaille, notamment, comme éditrice externe pour de nombreuses maisons d’Espagne et de France, où elle a vécu de 2010 à 2018. Elle s’est établie à Paris en 2015, a commencé à s’intéresser à la littérature québécoise et a promu les premiers projets de traduction de livres québécois aux éditeurs espagnols. Parmi ces titres : La rivière sans repos, de Gabrielle Roy (Éditions du Boréal); À la recherche de New Babylon, de Dominique Scali (La Peuplade); La chambre verte, de Martine Desjardins (Alto); Document 1, de François Blais (L’instant même); Kuessipan, de Naomi Fontaine (Mémoire d’encrier); et Le poids de la neige, de Christian Guay-Poliquin (La Peuplade) – des titres dont elle est aussi la traductrice. Elle a également traduit Les sangs de Audrée Wilhelmy (Leméac) et Il pleuvait des oiseaux de Jocelyne Saucier (XYZ), en plus de favoriser la vente des droits de Griffintown de Marie-Hélène Poitras (Alto). Luisa Lucuix vit actuellement à Séville et combine la prospection de titres québécois à son travail d’éditrice et de traductrice.