19060E52-5E89-4EDD-9324-B59C02835F34Groupico-homeico-menu

Un conseil d’administration 2019-2020 dynamique à l’image de l’ANEL!

  • ANEL
  • Communiqué
13 septembre 2019

L’Assemblée générale annuelle de l’Association nationale des éditeurs de livres (ANEL) s’est tenue hier après-midi et les membres de l’organisme ont élu le conseil d’administration 2019-2020. Plus d’une soixantaine de membres étaient présents, un nombre qui témoigne de la grande vitalité de l’association. Les membres y ont, notamment, élu, à la vice-présidence, Véronique Fontaine (Éditions Fonfon) éditrice particulièrement reconnue pour son engagement dans le milieu de l’édition jeunesse et du numérique.

Elle appuiera Arnaud Foulon (Éditions Hurtubise), qui poursuit son mandat à la présidence. Soulignons aussi la réélection de Simon de Jocas (Les 400 coups), parmi les éditeurs québécois les plus actifs à l’international, à titre de représentant de Québec Édition, ainsi que l’élection de Martin Vallières (Éditions CEC), Marc-André Audet (Éditions Les Malins) et Mariève Talbot (Groupe d’édition la courte échelle), à titre d’administrateurs et d’administratrice. Élus l’an dernier, Félix Philantrope (Le Quartanier), secrétaire-trésorier, et Johanne Guay (Groupe Librex), administratrice, complètent le CA. Dans les prochaines semaines, trois administrateurs seront cooptés par le conseil d’administration qui comptera alors 11 membres. Les membres du CA se pencheront sur les priorités qui ont été évoquées en assemblée générale. Aucun doute, grand nombre de dossiers et de projets occuperont le conseil d’administration de l’ANEL et sa permanence en 2019-2020!

Chaque année, l’Assemblée générale est l’occasion de réfléchir aux enjeux de l’industrie du livre et de favoriser les échanges entre éditeurs. En matinée, ces derniers étaient conviés à des tables rondes portant sur trois thèmes : le développement de publics, les nouvelles formes de commercialisation et l’accessibilité. Clément Laberge, chercheur et consultant, en assurait l’animation et des professionnels de diverses organisations ont pris part aux discussions, entre autres Synapse C, qui vise à développer et à mettre en commun l’expertise en valorisation de données pour les arts et la culture au Québec et au Canada, la Fondation INCA, qui a comme objectif de changer la réalité des personnes aveugles dans la société d’aujourd’hui, et la coopérative des Librairies indépendantes du Québec, qui lançait l’hiver dernier la plateforme quialu.ca. La journée a aussi permis de faire un retour sur l’année 2018‑2019, de présenter les nombreux projets pilotés par l’ANEL, que ce soit en matière d’exportation, de promotion ou d’innovation, et de célébrer les 10 ans de l’Entrepôt numérique ANEL-De Marque.

Crédit photo: François Couture